Comment savoir si le moteur d’un volet roulant est mort ?

Les fenêtres ou les baies vitrées de votre maison sont équipées de volets roulants électriques ? Depuis quelques temps, un de vos volets roulants a du mal à s’ouvrir ou à se fermer ? Ou alors il est bloqué en position intermédiaire et vous pensez que le problème vient du moteur ? Vous vous demandez comment savoir si le moteur d’un volet roulant est mort ? Lisez notre article pour connaître les réponses à vos questions.

Moteur de volet roulant mort

Comment détecter un moteur de volet roulant en panne ?

Pour savoir si le moteur de votre volet roulant est mort, il faut écouter si il fait du bruit ou non lorsque vous l’activez :

  • Si le moteur fait du bruit alors que le volet ne bouge pas, c’est que le problème vient d’autre part mais que le moteur fonctionne toujours ;
  • Si le moteur ne fait plus de bruit, il y a de fortes chances pour qu’il soit en panne.

Quelles sont les causes d’un moteur de volet roulant qui tombe en panne ?

Plusieurs facteurs peuvent causer la panne d’un moteur de volet roulant :

  • Sa vétusté. Un moteur de volet roulant a une durée de vie estimée à 10 ans. Au-delà, attendez-vous à devoir le remplacer.
  • Des lames endommagées qui gênent l’ouverture et la fermeture du volet et qui forcent le moteur à utiliser plus de puissance qu’il n’en faut. Des intempéries ou une mauvaise manipulation du tablier ont pu abîmé ces lames.
  • Des fusibles grillés.
  • Un condensateur mort : au bout d’un certain temps, cette petite pièce qui sert à faire tourner le moteur n’a peut-être plus assez d’énergie pour fonctionner correctement.
  • Une mauvaise installation du moteur qui entraîne sa dégradation et celle du tablier.

Comment réparer un moteur de volet roulant en panne ?

Voici comment essayer de réparer votre volet roulant électrique en quelques étapes :

Étape 1 : vérifiez les fusibles et changez-les si besoin

Vous pouvez utilisez un testeur électronique pour vérifier que le moteur est bien alimenté en énergie. Si ce n’est pas le cas, remplacez vos fusibles grillés par des neufs.

Étape 2 : remplacez le condensateur

Si les fusibles sont en bon état, le condensateur est peut-être en cause de la panne. Sachez que 90% des pannes de moteur de volet roulant électrique proviennent du condensateur.

Remplacer un condensateur n’est pas une opération délicate et vous pouvez le faire par vos propres moyens :

  1. Commencez par acheter un condensateur, pièce que vous pouvez trouver dans la plupart des magasins de bricolage pour quelques euros.
  2. Fermez votre volet roulant jusqu’en bas, puis coupez l’alimentation du volet roulant avant toute manipulation.
  3. Ouvrez le coffret de votre volet roulant et décrochez le tablier de son axe d’enroulement.
  4. Décrochez l’enrouleur pour accéder au moteur qui se trouve à l’intérieur.
  5. Le condensateur se trouve généralement sous un capot de protection. Vous n’avez plus qu’à le remplacer et le moteur devrait fonctionner.

Étape 3 : contactez un professionnel

Si malgré tous vos efforts, vous ne parvenez pas à réparer le moteur de votre volet roulant, ou si vous ne vous sentez pas capable d’entreprendre les réparations vous-même, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qui saura vous aider.

Moteur de volet roulant mort : faites appel à un professionnel

Voilà, vous savez maintenant comment savoir si le moteur de votre volet roulant est mort.
N’hésitez pas à consulter cet article si vous voulez savoir comment réagir face à un moteur de volet roulant qui fait du bruit.

Laisser un commentaire